Le massage à Bali

 

Les massages balinais sont mentionnés sur les anciens manuscrits reconnus comme littérature médicale sur la santé balinaise. C’est une technique issue en partie de la science médicale hindoue, basée sur des textes ayurvédiques. Il y a plus de 1 000 ans les îles Indonésiennes furent fréquentées par de nombreux navires marchands et l’île s’est enrichie de multiples cultures. Les hindous ont introduit des techniques et huiles de massages, leurs traitements à base de plantes et les Bouddhistes de chine leurs techniques d’acupression. Les écrits sur la médecine traditionnelle balinaise ont été réalisés par le docteur W. Weck, un Néerlandais, dans les années 1930.

Autrefois ce massage était douloureux, mais avec le tourisme il a été adapté sous une forme plus relaxante. Le but de ce massage balinais appelé « Pijat Bali » ou « Pijat » est de reconstituer l’équilibre entre l’âme et le corps. IL favorise en outre la souplesse des membres et de la peau. Les masseurs traditionnels utilisent un grand choix d’huiles essentielles (fleurs de frangipaniers, jasmin, rose, bois de santal,  ylang-ylang). Il enchaîne principalement des gestes de lissages profonds, des pétrissages d’acupressions, de drainages, de percussions, de chauffages de la peau, de vibrations. Il a pour but de travailler sur des points d’énergie afin de détendre les tensions musculaires, faire circuler le sang, drainer le corps et relaxer l’esprit. Massage très complet du corps entier, très efficace sur le dos, la nuque et les épaules, il n’existe pas qu’un seul massage balinais mais bien plusieurs comme toutes les techniques résultantes d’une tradition familiale et ancestrale orale, différent selon les praticiens, les villages, les familles.